Randonner sans laisser de traces

 catégorie Informations et conseils

Quel type de marche à pied pratiquons nous ?

Au cours de nos séjours vous serez amené à parcourir des chemins en pleine nature, pour atteindre un magnifique point de vue, découvrir autrement la propriété d’un éleveur ou vous rendre sur le lieu de pique-nique dans un site remarquable, éloigné des lieux touristiques. Mais si nos randos s’apparentent plus à des ballades, à l’exception des bains de forêt, il est nécessaire d’avoir de bonnes chaussures et de pratiquer la marche de façon régulière ; les fiches techniques téléchargeables de chaque séjour vous donnent les informations requises, nous sommes là pour répondre à vos questions par mail ou au téléphone.

Que signifie « randonner sans laisser de traces » ?

Votre guide-accompagnateur a toujours le désir de vous faire découvrir autrement ces lieux qu’il connait et qu’il aime, la marche d’approche a toute son importante et vous aurez à coeur comme votre guide, de respecter l’environnement et de ne laisser aucune traces derrière vous.

Pour réduire l’impact humain sur l’environnement et pour continuer à profiter des merveilles naturelles partout autour de vous, apprenons à changer nos habitudes. Pour nous aider dans cet effort, il existe les principes du « Sans Trace ».
Initiés aux USA dans les années 70 afin de protéger les parcs nationaux, les principes du Sans Trace ont donné une ligne de conduite et des pistes de réflexion aux randonneurs pour explorer la nature, tout en la protégeant.

Ces principes permettent d’apprendre à mieux gérer nos déchets, nos déplacements et nos activités, quels sont ceux que nous devrons respecter durant nos ballades ?

  • Réduisez l’emballage des provisions afin de minimiser les déchets et rapportez tout déchet, reste de nourriture ou détritus. Avant de repartir, inspectez les lieux de halte ou de pique-nique pour ne laisser aucun déchet ou reste de nourriture. Ramassez même les détritus qui ne sont pas les vôtres dans la mesure de vos possibilités. Utilisez les toilettes lorsqu’elles sont à proximité, autant pour l’urine que pour les excréments.
  • Préservez notre héritage : ne touchez pas aux objets historiques et culturels, observez-les, laissez les pierres, plantes et tout objet naturel tel que vous les avez trouvés.
  • Soyez respectueux des biens privés (artisans, producteurs, éleveurs et professionnels de la nature), biens matériels et animaux.
  • Soyez courtois. Laissez le passage aux autres sur le sentier, particulièrement lorsque ceux-ci empruntent le chemin à la montée et fournissent donc un effort physique plus important que vous.
    Quittez le sentier et postez-vous aux abords de celui-ci lors du passage de randonneurs à cheval.
  • Évitez de parler fort et de faire du bruit inutilement ; soyez attentif aux sons de la nature. Il est important de respecter la vie sauvage : Observez la faune à distance. Ne suivez pas et n’approchez pas les animaux sauvages.
    Ne donnez jamais de nourriture aux animaux sauvages. Ceci peut nuire à leur santé, altérer leur comportement, les exposer à des prédateurs et à d’autres dangers.
    Évitez de déranger la faune durant les périodes délicates de reproduction, de nidification, lors de la croissance des petits ou encore pendant l’hiver.
  • En laissant nos déchets alimentaires à l’intention des animaux sauvages a des conséquences sur le long terme, car ils deviendront de moins en moins sauvages, s’approchant toujours plus de l‘humain pour trouver de la nourriture, l’animal perd aussi son instinct de survie.
Gîte de groupe